Envie de prendre un cours de photo à Paris ou région parisienne ?
De faire des rencontres en faisant de la photo ?
www.japprendsaphotographier.fr

19 janvier 2014

Le catalogue « La Redoute » des plans cul

Résumé des épisodes précédents : En relisant certains de mes posts, je me suis rendu compte qu'ils étaient susceptibles de me faire passer pour quelqu'un de trop exigeant ou qui n'aurait pas encore trouvé chaussure à son pied parce qu'il jetterait systématiquement le bébé avec l'eau du bain (oui, j'avoue, j'ai toujours aussi eu un faible pour ces expressions françaises métaphoriques... mais ne nous égarons pas !).
Alors, je me suis remémoré quelques expériences du début de mon célibat de trentenaire, c'est-à-dire il y a environ 4 ans, quelques mois après ma séparation. Et franchement, je me dis que j'aurais dû me méfier, dès cette époque, des célibataires que l'on peut rencontrer sur le net...



Et pour Monsieur, qu'est-ce que ce sera ?

Il faut dire que la première année (même si je n'en ai pris conscience que plus tard), je ne cherchais pas vraiment à me caser. Après plus de 16 ans de vie de couple, j'avais plutôt envie d'un ONS, d'un PQR ou d'un PQO, éventuellement d'un plan couette, d'une sex-friend ou d'une relation tampon avec une MILF... mais probablement pas d'un engagement sur la durée (même si cette frivolité était plutôt inconsciente, j'insiste !).
Au fond, c'était peut-être aussi une manière de m'épargner les claques sentimentales : pas d'engagement / pas de sentiments ; pas de sentiments / pas de claque au moment de la rupture. J'aurai dû rester sur cette ligne-là en 2012 je crois ; je me serai évité quelques douloureuses déconvenues.
Donc, je ne crois pas que vouloir une fille « normale », ce soit demander la lune. Si ?

J'ai sûrement ma part de responsabilité : peut-être ai-je manqué de patience au moment où j'ai réellement eu envie d'une relation sérieuse ? Ou peut-être qu'après avoir rencontré trop de dingues, je n'y croyais plus assez ?
Ça doit être cette confiance dans l'amour qu'il faudrait que je retrouve aujourd'hui...



Mais, avant de vous conter une autre de ces fameuses rencontres de l'époque où je n'hésitais pas à foncer même quand, intuitivement, je savais que j'allais dans le mur, je m'aperçois que je vous parle comme un spécialiste (que je suis devenu à mon corps défendant) alors qu'il y a peut-être parmi vous, mes chers lecteurs, des néophytes.
Bien sûr, certains d'entre vous connaissent déjà tous les codes et abréviations de la rencontre 2.0, mais pour les autres, peut-être que la signification exacte de certains termes cités plus haut vous a échappé. Commençons donc par une nécessaire nomenclature :

Le « One shot » / PQ (Plan Q) / « One-Night-Stand » (ONS) : Il s'agit de l'aventure d'un soir, plus communément appelé le « coup d'un soir ». Je ne vous fais pas de dessin... Généralement, la candidate à une relation de ce type ne se présente sur les sites de rencontres en disant « Je veux juste me faire tringler », mais elle vous fait malgré tout comprendre assez rapidement qu'elle n'est pas venue pour enfiler des perles.

Avantages :
- Le tête-à-tête pour boire un verre ou pour dîner est écourté ;
- Vous n'avez pas besoin de vous coltiner ses états d'âme au petit-déjeuner le lendemain matin ;
- Vous ne connaîtrez jamais sa mère, son super pote homo et sa meilleure amie qui vient d'avoir un bébé ;
- Vous pouvez y aller sans retenue au pieu. Elle est venue pour la même chose.

Inconvénients :
- Ce n'est pas nécessairement ce que vous étiez venu chercher à la base ;
- Vous risquez un fort sentiment d'écœurement et de dégoût le lendemain matin (et de mal digérer le café du petit-déjeuner que vous boirez, pensif, face à la fenêtre, avec une vertigineuse sensation de vide) ;
- Vous ne connaîtrez jamais sa mère, son super pote homo et sa meilleure amie qui vient d'avoir un bébé ;
- Si la capote a craqué, vous êtes mal.




Le coupable, c'est vous !

En fait, quand j'ai débarqué sur les sites de rencontres, je pensais que les filles de cette catégorie, - celles qui ne cherchaient que l'éphémère d'une nuit -, étaient minoritaires. C'est en cela que l'on voit que les mœurs changent : tout au long de mon adolescence, on n'avait cessé de m'expliquer qu'une fille c'était différent d'un mec parce qu'elle avait besoin d'être amoureuse pour coucher. J'avais quand même compris en vieillissant que c'était pas toujours le cas. Mais pas à ce point...

Donc, aussi incroyable que cela puisse paraître (enfin peut-être pas à tout le monde d'ailleurs !), les « serial fuckeuses » forment le gros du contingent des filles sur les sites de rencontres, même si certaines d'entre elles ne veulent pas se l'avouer (cf. mon post « Allons faire les courses »). Alors que j'étais persuadé que, comme moi, les filles venaient sur ces sites pour y trouver (au moins à terme) l'amooouuuur ! Pauv' pomme naïve que je suis !



Je vois certains hommes qui n'ont pas encore essayé les sites qui sourient déjà et certaines femmes qui ne font pas partie de cette catégorie (ou qui l'ignorent encore) qui froncent les sourcils d'un air sévère en pensant que j'ai fondu une durite.

D'ailleurs, vous vous souvenez de mes amis bienveillants du début ? Ben eux, typiquement, ils ne me croient toujours pas quand je leur expose cet état de fait :
« Mais c'est pas possible, ça doit être toi qui les attire ! » me disent-ils.
Ben voyons... Ça fait partie des phrases que tout célibataire qui croit encore en une belle histoire se doit d'avoir entendu au moins 10 fois, sinon sa formation de chevalier Jedi du célibat n'est pas complète.

Mais alors... nos amis bien intentionnés sont-ils au fond de parfaits salauds qui se délectent de notre malheur de ne pas trouver l'âme sœur pour pouvoir avoir toujours des histoires à écouter l'hiver au coin du feu ou pour se rassurer sur leur bonheur d'être encore aimé de leur conjoint(e) ?
Hum... Ce serait excessif de penser cela.

En revanche, ce qui est sûr c'est que beaucoup se laissent abuser par l'effet de loupe du succès, largement entretenu par le marketing de ce sites (Meetic en tête).

Qui n'a pas entendu dans la bouche de l'un de ses amis, cette phrase (insupportable, soyons clair !) ? :
« Regarde Simone et Robert*, ben ils se sont bien rencontrés sur Meetic et aujourd'hui, ben ils sont fous amoureux et Simone est enceinte de jumeaux ! »
(* les prénoms ont été volontairement changés pour éviter aux célibataires qui me lisent, la jalousie et l'envie de les retrouver pour les dépecer à la pince à épiler).

D'accord, ils ne l'ont pas inventé : bien sûr que des couples solides se forment à partir de rencontres sur le net (même à partir de rencontres sur Adopte un mec, le Sodome et Gomorrhe virtuel, c'est dire !) mais globalement en proportion de la masse de célibataires qui gravitent sur les sites de rencontres, on parle de combien au juste ? 1 % ? 2 % ? de ces couples qui dépassent les 3 mois (pour pas dire les 3h...).

Du coup, comme vous n'avez pas la chance d'en faire partie, vous culpabilisez. Tout le monde y arrive et pas vous.
Et la mort dans l'âme, happé par la machinerie diabolique de la rencontre virtuelle, vous vous dites qu'on ne vous y reprendra plus à croire à la belle histoire et si vous n'avez pas encore supprimé votre compte (ça ne saurait tarder), c'est pour mieux rejoindre vous aussi, par dépit, la cohorte de ceux qui se disent qu'après tout un petit Plan Q vaut mieux qu'une pénible peine de cœur. Jusqu'à l'écœurement qui vous ramènera au point initial et qui, par un jeu de vases communicants, remplira à nouveau votre jauge d'espoir et vous poussera à réactiver votre compte...



Une autre solution consiste à se trouver un PQO ou un PQR. Comprenez un « Plan cul Occasionnel » ou un
« Plan cul Régulier » la différence entre les deux tenant principalement à la fréquence comme leur nom l'indique.

Avantages :
- C'est un peu comme avoir le numéro de Domino's Pizza sur son frigo, vous pouvez appeler quand vous voulez, la demoiselle répond toujours promptement présente ;
- Si elle revient et que vous la faites revenir c'est que vous appréciez vos performances mutuelles donc vous vous épargnez les mauvaises surprises ;
- Chacun connaît son rôle et vous n'avez ni besoin d'aller boire un verre avant, ni de la prendre dans vos bras après ;
- Vous êtes moins à cran après une rupture car vous savez qu'à défaut d'avoir de l'amour, vous aurez au moins de quoi dégorger le poireau. Elle vous fait office d'« assurance hygiène ». En fait, c'est un peu Cerise de Groupama !

Inconvénients :
- Post Coïtum, animal triste. En gros, vous allez vite vous rendre compte que tout ça est assez vain et ne vaut pas plus qu'un plaisir solitaire. Voire moins ;
- La répétition du plan cul avec la même personne (mais sans sentiment) vous donnera rapidement l'impression de passer de Domino's Pizza à la surgelée Buitoni qu'on sort du congèl' : appétissant quand on a la dalle mais sensation d'avoir bouffé un truc dégueulasse quand on est rassasié ;



- Le contrat de maintenance qui vous lie à elle vous empêche de refuser de la dépanner quand elle vous rappellera plus de deux fois de suite sous peine d'être remplacé très vite ;
- Vous vous sentirez encore plus seul quand elle vous annoncera qu'elle arrête parce qu'elle a trouvé un mec (et oui, même elle...).

Si les « One shot » ne deviennent que rarement des PQR c'est surtout parce que c'est dans cette catégorie que l'on rencontre les plus grandes givrées.
Finalement, c'est un peu comme un festival de cinéma, avec ses catégories, ses stars, ses paillettes... Comme dans tout festival, un palmarès s'impose !  Sont nominées...

(à suivre...)
Follow on Bloglovin

30 commentaires:

  1. "Prenez le temps comme il vient, le vent comme il souffle et la femme comme elle est"...
    Alfred de Musset

    RépondreSupprimer
  2. I am extremely impressed with your writing
    skills and also with the layout on your blog.
    Is this a paid theme or did you customize it yourself? Anyway keep up
    the nice quality writing, it is rare to see a great blog like
    this one these days.

    My page: plan cul

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you for your compliments.
      So you can read in french but you answer in english ?...
      It is not a paid theme. I did the theme and the layout myself.

      Feel free to join also the Facebook page : https://www.facebook.com/ChroniqueDunTrentenaireCelibataireParisien

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Je suis arrivée sur votre blog par le complet hasard d'un enchaînement d'idées et de mots-clés sur Google. J'en ai bien aimé la lecture : l'humour, le style fluide et la touche de cynisme. Je me suis alors dit que j'allais vous le signifier par un commentaire sur l'article le plus récent (bien que n'ayant pas encore tout lu - mais après tout, je suis encore au bureau, j'ai le temps). Et puis j'ai vu ce commentaire en anglais auquel vous avez pris la peine de répondre, et blogueuse moi-même dans un tout autre domaine, je voulais juste vous dire que j'en ai reçu un paquet, de ces commentaires en anglais qui semblent coller avec le contenu de l'article mais qui sont en fait de purs spams destinés à renvoyer vers quelque site vérolé. Le contenu en est suffisamment flou (et flatteur) pour vous convaincre qu'ils vous sont adressés, mais non... Un conseil : un bon filtre anti-spam...
      Cela dit, on est en juin, mon commentaire (qui se veut uniquement aidant) arrive peut-être un peu tard... Et surtout, vous vous en foutez peut-être. Et vous auriez bien raison ! Je vous propose donc de retenir l'essentiel : je trouve votre écriture très agréable, et je reviendrai avec plaisir finir la lecture dans un futur proche. En espérant, du coup, que vous n'ayez pas trouvé l'âme soeur d'ici là !...

      Supprimer
    3. Je te remercie de ton message Mlle anonyme. Oui je m'étais douté que c'était du spam mais j'avaos répondu par acquis de conscience. Il faut ménager son lectorat potentiel ! :)
      En tout cas, je te remercie pour tes compliments et j'espère que le reste de ta lecture te plaira.
      Je n'ai pas trouvé l'âme soeur mais ce n'est pas la raison pour laquelle je n'écris plus aussi régulièrement sur ce blog. Plutôt un manque de temps.
      Mais j'y reviendrais sûrement... patience. En attendant, vous pouvez toujours rejoindre la page du blog sur Facebook. Là bas au moins, vous êtes sûr de pouvoir m'y contacter à toute heure !
      A bientôt !

      Supprimer
  3. Je viens de découvrir ton blog, j'aime bien ta façon d'écrire. Visiblement les filles reprennent le pouvoir sur les sites de rencontres, c'est vous qui devenez des PR ou PO, ça équilibre un peu les choses quelque part. Mais au fond, nympho ou casanovas on a tous envie d'être aimé pour ce qu'on est vraiment. Ca sonnait moins bateau dans ma tête ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tes compliments. J'aimerai avoir le temps d'écrire plus souvent mais c'est très chronophage...
      D'accord avec toi sur le fait qu'au bout d'un moment les PQR et les PQO, ça a ses limites...
      Au plaisir de te lire

      Supprimer
  4. Je glousse comme une dinde à la lecture de ce billet depuis bien 15 minutes. Non seulement parce que je me suis vaguement reconnue dans tes descriptions (même si je suis une fille) mais aussi parce que j'ai reconnu certains de mes amis et ex-PQR, ONS, etc.

    RépondreSupprimer
  5. Je te remercie de tes compliments.
    N'hésite pas à rejoindre la page FB qui permet de discuter et à lire les autres posts (si ce n'est pas déjà fait).

    RépondreSupprimer
  6. moi aussi j ai envie de rencontrer quelun de bien avec qui faire une famille , je cherche juste ma moitie d orange ou de clementine , une femme je cherche pour fonder une famille

    RépondreSupprimer
  7. Mon analyse: les relations hommes/femmes ont évolué parallèlement à la société dans son ensemble, c'est à dire vers un individualisme forcené et une bonne dose de cynisme. Il est logique qu'à l'ère des courses sur internet, des amitiés 2.0, des péages et des caisses de supermarché totalement automatisés les gens fassent leur shopping de la même manière pour le sexe. Est ce bien ou mal? En tout cas c'est comme ça. Mais mes propres rencontres et aventures, surtout celles qui ne se racontent pas, m'ont redonné une forme d'optimisme: les gens sont en recherche de quelque chose de vrai et de fort, même si plus personne ne sait ce que c'est... En tout cas je te félicite encore pour tes posts, je ne manque jamais de les recommander...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie de tes compliments.
      Et oui... les temps changent ! Je suis assez d'accord avec ton analyse.

      Supprimer
  8. Merci pour ce petit moment de détente. J ai beaucoup ri... et pas mal réfléchi. Continue l écriture. Je te souhaite de trouver ta princesse. Bises. Z.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouah ! Si en plus de faire rire, je fais réfléchir, c'est encore plus flatteur !
      Bon, avant de m'auto-souhaiter également de trouver ma princesse, je vais me souhaiter de peut-être reprendre l'écriture pour proposer une suite (c'est pas la matière qui manque...)

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai supprimé ton commentaire pour des questions de confidentialité. Mais rejoins la page FB du blog et contacte moi par messagerie.

      Supprimer
  10. Moi aussi j'ai atterri ici par le hasard de mots clés sur google et autres réorientations, moi aussi j'ai décidé de mettre un petit mot sur l'article le plus récent (parce qu'il fallait bien choisir).... je suis au bureau et je lis un peu tout ici au lieu de bosser (pas bien...), m'évertuant à ne pas trop montrer mon sourire à la lecture de tout ça, et réussissant à ne pas faire de commentaire à l'oral... Après avoir trouvé un blog qui me provoquait admiration sur l'écriture, rires et réflexions, je pensais ne plus en trouver. Eh bien si. Très très bien écrit, tout se lit comme du velours, et c'est ponctué d'un humour (qui doit être le mien, tout simplement, j'en ai bien conscience) excellent, d'une subtilité déconcertante tout en étant empreint de sincérité et de recul. Le tout avec une réflexion très chouette sur soi. Bref, tu es dorénavant dans mes favoris.
    Dois-je ajouter que je suis moi-même célibataire (mais pas parisienne... non je n'irai pas sur ce terrain-là), depuis quelques temps, avec certainement le même regard, les mêmes galères et à priori la même auto-dérision, ce qui explique mon intérêt aussi à la lecture de ton blog ;-)
    A bientôt j'espère, car IL FAUT que tu continues à éclairer certaines de mes journées ! Oui j'espère que tu retrouveras du temps pour y écrire régulièrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère anonyme,
      Merci pour tes compliments très flatteurs ! Je suis content que ce partage d'expériences t'ait plu et t'ait fait sourire dans le triste monde professionnel ! :-)
      Content d'être dans tes favoris. Il ne te reste plus qu'à) être dans les miens en likant la page FB. Bien que je n'y publie plus grand chose non plus, elle permet d'échanger via la messagerie (mais la politique des pages FB ne me permet pas d'ouvrir la conversation. Je ne peux que répondre une fois qu'un membre d'une page le fait).. je suis toujours preneur d'échanges et de confrontations de points de vue sur le célibat et les rencontres qu'on peut faire dans la vie.
      Oui le sujet m'intéresse toujours puisque je suis toujours à la recherche de l'âme soeur... Même si ce n'est pas pour autant que j'ai le temps de vraiment reprendre ma plume. J'y songe par intermittence...
      Bises et à bientôt sur ma page. Ou pas.

      Supprimer
  11. Bonjour,
    Au hasard d'une recherche je suis tombée sur votre blog et je tiens à vous féliciter pour votre écriture : fluide et pleine d'humour. J'ai passé un agréable moment à lire certains de vos post.
    Je vais surement vous paraitre vieux jeu mais je pense que rien ne vaut une belle rencontre, due aux aléas de la vie. Je ne suis pas sure que l'on puisse trouver l'amour sur un site, ou alors il faut être chanceux.
    Mais je suis une indécrottable romantique, je n'ai jamais été sur des sites de rencontres, ni eu de sex friend, je suis donc surement très naïve et très éloignée de ce que vous racontez dans ce post.
    J'espère que vous continuerez à écrire et je vous souhaite de trouver votre princesse charmante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme,

      Je te remercie pour tes compliments. Et rassure-toi (oops je préfère tutoyer, ça ne te dérange pas ?), j'en suis arrivé à la même conclusion que toi : la "princesse charmante", si tant est qu'elle existe, ne se trouve pas sur le net et encore moins sur un site de rencontres.
      Ceci dit, je me pose encore la question des "aléas de la vie" qui n'ont pas l'air de m'être toujours favorables. Le fait d'avoir vécu ce que je raconte ici ne fait pas moins de moi également un indécrottable romantique...
      À bientôt ici si je me décide à réécrire ou sur ma page Facebook du blog sur laquelle je ne peux pas prendre l'initiative de contacter les membres.
      Bises

      Supprimer
  12. Monsieur,

    Il serait peut être temps de se remettre à l'écriture :D
    C'est suggéré avec beaucoup d'égoïsme...
    Les journées professionnelles sont bien mornes en ce moment :p

    Et si je dis "stp" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue... il faudrait. Je lambine...
      Si ce n'est que les journées professionnelles qui sont mornes alors ça va ma chère Karal ! :-)

      Supprimer
  13. Et sinon as-tu des conseils pour rencontrer des hommes bien et avec autant d humour??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De l'audace, toujours de l'audace ! :-)
      Et n'hésite pas à rejoindre la page Facebook du blog et à m'envoyer un petit message si tu veux discuter, partager des expériences, etc...

      Supprimer
  14. Bravo pour cet article. Pas tout à fait d'accord sur tout avec toi.
    Nous sommes en octobre et tu réponds toujours aux commentaires de tes lecteurs: donc ton blog continue à vivre.

    Oui, mais voilà, il n'y a plus d'article depuis janvier. Pourquoi donc? Aurais-tu épuisé le sujet?

    Et si tu penses que ce sont tes rides ou tes poils qui t'empêchent de rencontrer l'âme soeur, n'hésites pas à visiter mon blog, afin d'y glaner des conseils utiles en la matière!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tout le monde était d'accord avec moi, j'aurai peut-être déjà trouvé la fille de mes rêves ! ;)
      Oui mon blog continue à vivre. Enfin si l'on veut... Je ne suis certainement pas à court de sujets. Je pense que je pourrais écrire pendant 10 ans !
      C'est plus le manque de temps ou la flemme qui fait que je n'écris plus.
      Bon je vois que tu fais ta pub, je vais aller lire ton blog et faire la pub du mien si tu le veux bien ! ;)
      Et n'hésite pas à rejoindre ma page FB de blog !

      Supprimer
  15. je suis sure que tu vas rencontrer quelquun de bien...................par contre une belle analyse des sites de rencontre et envore tu n as pas parle de la notation de certaines personnes de 1 A 10 ......sur un petit carnet combien vaut elle ou vaut il d ailleurs c dans les deux sens loll............un supermarche un site de rencontre ou l on fait ses courses loll un jour on m a avoue voir la marchandise avant grrrrrrrrrr avant quoi ? on n est pas du betail quand meme mais bon j adore ton style ton humour un peu noir tu es doue pour l ecriture cest sur et certain amicalement et virtuellement continue comme ca

    RépondreSupprimer
  16. Je poursuis donc ma découverte ton blog dont j'apprécie le contenu et l'écriture. Pour rebondir sur ce que tu dis, je dois être moi aussi une pauvre pomme naïve car lorsque, en reculant (je n en avais pas envie mais je me suis dit qui n'essaye pas peut peut être juger trop hâtivement), j'ai fini par m'inscrire et tester un site de rencontre et quand j'annonce que non je n etais pas là pour me faire tringler (pas dit comme ça Of course), on me répondait "bah qu est ce que tu fais ici alors ?" je pensais aussi qu au moins 50% était là pour peut être trouver l'amour à + ou - court terme. Et bien non !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh 50 %, c'est beaucoup trop ! Je dirais qu'il y a 10-15 % des gens qui sont sur ces sites pour trouver quelque chose de sérieux. Tu en enlèves 99 % avec qui ça ne marchera pas ben tout simplement parce qu'une personne qui te convient, ça ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval, et tu as le pourcentage de chance de rencontrer quelqu'un de bien sur le net !

      Supprimer